Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 21:53

Le hasard ayant voulu que j'eus une journée à séjourner à Bourg en Bresse, je résolus de visiter, le seul chef d'oeuvre architectural de la ville: le monastère de Brou. J'en sortis ravie de ma visite pour plusieurs raisons: éblouie par "la dentelle de pierre" de l'église gothique flamboyant, du musée et ses peintres dont des artistes locaux, ses sculptures, les tombeaux royaux, et enfin par l'occasion qui me fut donner de connaitre une grande reine qui eut ses appartements au monastère, puis son tombeau dans une chapelle: la reine Marguerite d'Autriche ,

Rencontre avec Marguerite d'Autriche au monastère de Brou à Bourg en Bresse .

Le monastère royal de Brou:

- une destination de choix pour la sortie scolaire annuelle des collégiens ou lycéens.

Edifié au début du XVIe s (16 ème s) , Brou est le chef d'oeuvre voulu par Marguerite d'Autriche fille de l'empereur Maximilien 1er de Habsbourg et de Marie de Bourgogne, pour abriter le tombeau de son époux, le comte de Savoie, Philibert le beau, et elle même. Ce monastère royal fait suite à un prieuré bénédictin, établi sur le site d'une nécropole gallo-romaine puis burgonde. Peu après la mort de Philibert en 1504, Marguerite réalise le voeu de reconstructruction du prieuré, fait par sa Vmère, Marguerite de Bourbon. Une église de style gothique flamboyant et sa dentelle de pierre est attachée à ce monastère et abrite trois tombeaux : celui de Marguerite d'Autriche, de son 3e époux Philibert, de sa mère Marguerite de Bourgogne. Marguerite meurt en 1530 et y est inhumée, dès l'église achevée en 1532. Placé sous la protection de Louis XIV au 17e s, l'ensemble comprend trois cloîtres et plus de 4000m2 de bâtiments qu'occupaient une communauté de moines augustins.

Ce monastère, classé monument national en 1791 abrite un musée de la ville de Bourg en Bresse. Il comporte également les appartements de Marguerite d'Autriche qu'elle n'habita pas cependant puisqu'après la mort de son époux, son frère, Philippe le beau, meurt également et leur père l'empereur Maximilien la rappelle aux Pays Bas comme régente de son neveu, le futur Charles le Quint qui succédera à l'empereur Maximilien. Ces appartements sont aujourd'hui consacrés à la biographie de Marguerite d'Autriche sous une forme moderne et ludique: on y trouve un hologramme représentant la duchesse de Savoie, une vidéo mural des portraits de Marguerite à différents âge donnant l'illusion d'un vieillissement accéléré sous nos yeux à partir de 3 ans, âge à laquelle son père l'a promis en mariage la 1ère fois au futur Charles VIII, une carte vidéo de ses terres à diverses époques, sa généalogie et les explications concernant la composition de son blason. Quant au musée, il expose des peintures de plusieurs peintres régionaux ainsi qu'une exposition de faïence, la faïence de Meillonnas du milieu du 18e s aux motifs très colorés et finement dessinés.

Une visite vraiment enchanteresse; je la fis un matin d'avril, bénéficiant du silence du lieu, ne croisant ce jour là qu'un groupe scolaire et deux ou trois visiteurs venus individuellement. Une destination de sortie scolaire d'histoire régionale, ludique, artistique et instructive que je recommande vivement à tous.

Rencontre avec Marguerite d'Autriche au monastère de Brou à Bourg en Bresse .

Vie, devise et blason d'Anne d'Autriche

 

  1. Vie:

Elle perd sa mère à l'âge de deux ans, son père l'empereur Maximilien, la fiance au fils héritier du trône du roi de France Louis XI et l'envoie en France à Amboise y faire son éducation de princesse royale de France. Mais quand son fiancé qui a 8 ans de plus qu'elle et auquel elle s'est attachée, Charles VIII, devient roi à son tour, il rompt ses fiançailles pour épouser Anne de Bretagne et rattacher ainsi ses terres au royaume de France. Elle épousera ensuite un prince de Castille, pour le rejoindre, elle subit une tempête en mer au cours de laquelle elle crut mourir et écrivit comme épitaphe:

"Ci git Margot la gente damoiselle, qu'eut deux maris et mourut pucelle"

- Elle arriva cependant à bon port, se maria mais devint veuve 6 mois plus tard, elle était enceinte mais mis au monde une petite fille mort - né.

Elle fut remariée une troisième fois, devint duchesse de Savoie en épousant Philibert II dit "le beau". Un mariage qui comme  le précédent la comblait, mais hélas, 3 ans plus tard, la voici à nouveau veuve. Elle refusa par la suite de se remarier, fit construire en l'honneur de son défunt dernier époux le monastère de Brou.

En 1507, à la mort de son frère Philippe le beau de Habsbourg, elle devient régente d'un empire (Pays Bas, Espagne, Autriche, Italie, Allemagne) au nom de son neveu, le futur Charles Quint. Elle est une des signataires du traité de "la paix des dames"(ou paix de Cambrai), elle en sa qualité de régente de son neveu Charles, et Louise de Savoie, soeur de son défunt époux et mère du futur François 1er, le 5 aout 1529 .

- source: wikipédia et prospectus pour les visiteurs du  monastère de Brou.

 

    2. Devise et Blason:

  • Son blason fort complexe​​​​​​​ est un assemblage hétéroclite de fragments des blasons de ses illustres ancêtres et de celui de son dernier époux.
  • Sa devise: "Fortune Infortune Fort une"

Diverses interprétations lui ont été données(voir wikipedia Marguerite d'Autriche), en ce qui me concerne , je l'interprète de la manière suivante: La fortune et l'infortune de ses maris (le premier qui la répudia dut lui verser une forte compensation financière, elle hérita deux fois d'une fortune en tant que veuve) firent sa propre fortune qui est sa force(jeux de mots fortune et "Fort une" = personnage féminin fort de l'empire).

Elle amassa en effet une considérable fortune qu'elle consacra au mécénat des arts et de l'architecture ainsi qu'à la lutte politique où elle favorisa la paix et l'avènement impérial de son neveu Charles qui cependant demanda son émancipation , la vexant et provoquant son départ pour Malines dans les Flandres. 

 

     

 

 

 

 
 

 

Blason de Marguerite d'AUtriche, aux couleurs de la Savoie, des Habsbourg par son père, de la Bourgogne par sa mère.

Blason de Marguerite d'AUtriche, aux couleurs de la Savoie, des Habsbourg par son père, de la Bourgogne par sa mère.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages